L’actualité de la qualité de l’air n°5 (1/2 juin 2018)

Voici les principales actualités concernant la qualité de l’air ici et ailleurs des 15 derniers jours (du 01/06/2018 au 15/06/2018).

MONDE

finlande-paijanne.1491525.w630Selon l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), la Finlande est le pays où l’air est le plus pur au monde. Les mesures de la qualité de l’air ont été effectuées dans la région de Muonio qui présente 4 microgrammes de particules fines par mètre cube d’air, soit 4 fois moins que le taux maximal recommandé par l’OMS.

Il est certain que la faible densité démographique et son territoire recouvert à 75% de forêt ni son pas pour rien dans cette première place. Tous les pays ne bénéficient pas de ces avantages pour la qualité de leur air, notamment la Chine…

market-in-shang-hai-2314568_1920Dans l’objectif continue de l’amélioration de la qualité de l’air ces dernières années, la Chine souhaite tout mettre en oeuvre “pour réduire davantage la densité des particules fines et le nombre de journées gravement polluées d’ici trois ans”, selon un communiqué publié à l’issue d’une réunion exécutive du Conseil des Affaires d’Etat, présidée par le Premier ministre Li Keqiang. Comment ?

En se concentrant sur la pollution de l’air à la source : en augmentant la part du transport du fret ferroviaire, en encourageant l’élimination des navires de rivières intérieures ou en étant plus stricte sur les normes de l’essence et du diesel dès le 1er janvier 2019.

S1-voitures-electriques-plus-d-un-million-vendues-en-2017-dans-le-monde-553751Il semblerait que ça y est, le mouvement soit lancé. Avec une croissance de 57 % par rapport à 2016, il s’est écoulé dans le monde 1,1 million de véhicules électrifiés en 2017. Un élan porté par la Chine. En effet, à elle seule, elle représente plus de la moitié des ventes, soit 580 000 modèles, et une progression de 72 % ! Il est clair que les encouragements gouvernementaux visant à améliorer la qualité de l’air ont porté, là-bas, leurs fruits. Pour autant, la part de marché de l’électrique reste limitée à 2,2 %.

FRANCE

mesure-air-qualitéEn France, les mesures de la pollution de l’air sont assurées par les organismes de surveillance agréés par le Ministère de l’Environnement : les AASQUA (Associations agréées pour la surveillance de la qualité de l’air). Au nombre d’une quarantaine, il en existe au minimum une par région.

Les AASQUA utilisent des stations de mesure fixes ou mobiles qui peuvent être situées dans les grandes agglomérations ou à proximité de sites susceptibles de créer une source de pollution comme les autoroutes par exemple. Mais il existe également de nombreuses stations en campagne ou en zone périurbaine afin de disposer de données plus générales.

Cela permet notamment de classer les villes.

10) Lyon Villeurbanne (dû au fait qu’elle abrite une quantité importante de déchets radioactifs)

9) Marseille (lié au trafic routier et maritime, ainsi qu’à la chaleur)

8) Paris (dû au trafic routier)

7) Roubaix (lié à son industrie textile)

6) Strasbourg (dû au trafic routier)

5) Lille (dû à l’industrie)

4) Nice (lié principalement au trafic routier dense)

3) Grenoble (lié à son emplacement dans la vallée)

2) Reims (dû à la pollution des sols sur des sites scolaires)

1) Le Havre (lié aux activités portuaires et industrielles)

ILE DE FRANCE

35438Valérie Pécresse lance le plan zéro véhicule diesel à Paris et sa petite couronne, d’ici 2025. Ce sera étendu à toute la région en 2030. Cette mesure suit la mairie de Paris qui interdira la circulation des diesels en 2024. Pour aider les foyers à passer au véhicule propre, des primes à la conversion seront proposées. Dans sa dernière étude, Airparif, l’association de contrôle de la qualité de l’air tire la sonnette d’alarme : 1,3 millions de Franciliens seraient exposés à des taux dangereux de dioxyde de carbone.

2181411La RATP, la région Ile-de-France, AirParif, Ile-de-France Mobilités et la SNCF ont lancé un appel à projet jusqu’au 15 juin auprès des start-up, grandes entreprises et PME pour améliorer la qualité de l’air dans les enceintes du métro. Le mot d’ordre était  « Etonnez-nous, apportez-nous des solutions disruptives ! Nous essaierons de les expérimenter », lance Sophie Mazoué, la responsable du développement durable à la RATP.

Des dizaines d’entre elles se seraient manifestées. Pour cet appel à projet, la région a prévu un budget d’un million d’euros.

 

LOGO - W

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :