L’actualité de la qualité de l’air n°10 (2/2 août 2018)

Voici les principales actualités issues de la presse concernant la qualité de l’air d’ici et d’ailleurs des 15 derniers jours (du 16/08/2018 au 31/08/2018).

MONDE

6695207Les chercheurs ont étudié la pollution avec des particules inférieures à 2,5 micromètres (PM2,5). Ces particules peuvent se retrouver profondément dans les poumons. L’inhalation de ces particules est associée à un risque accru de problèmes cardiovasculaires, de problèmes respiratoires et de cancer.

Selon cette étude réalisée dans 185 pays, les gens vivent au minimum un an de moins en raison de la pollution atmosphérique.

the-great-wall-2190047_960_720Le vice-Premier ministre chinois Han Zheng a mis l’accent fin août sur les efforts pour améliorer la qualité de l’air dans la région Beijing-Tianjin-Hebei et des alentours pour l’automne et l’hiver.

Il a ainsi  exhorté les autorités à considérer l’amélioration de la qualité de l’air comme une exigence rigide et à être inébranlables dans leur travail. Il a appelé à faire des efforts importants pour accélérer la transformation de la structure industrielle afin de traiter la cause fondamentale de la pollution de l’air. Il a également ordonné aux autorités de coordonner la régulation des stations-service, des routes et des voitures, tout en renforçant le contrôle de la pollution due aux poussières.

  • La guerre contre la pollution de l’air s’intensifie dans le quartier de la City – https://ift.tt/2PtgYFQ

SIPA-USA-Pollution-600x225A Londres, le fléau de la pollution est de plus en plus pris au sérieux. En effet, Sadiq Khan, le maire travailliste, a fait de la qualité de l’air l’une de ses priorités. Après avoir créé une nouvelle taxe pour les véhicules polluants l’année dernière, dite la T-charge, il ambitionne désormais de remplacer cette dernière par une zone « à très faibles émissions », l’ULEZ (en anglais Ultra Low Emissions Zone).

smog_auta_praha1Dans la capitale, c’est le transport routier qui constitue le premier facteur de pollution. Une étude, dont les résultats viennent d’être publiés, pointe plus particulièrement du doigt la responsabilité des voitures diesel dont le filtre à particules a été démonté.

Au total, 25 000 véhicules sont passés devant les capteurs en six jours de mesures. La grande majorité de ces véhicules étaient des voitures particulières, dont un tiers était à essence et deux tiers des véhicules à diesel. Seul la moitié de ces voitures disposaient d’un filtre à particules…

> Pendant que certains pays ont compris l’enjeux mondial que représente la lutte contre la pollution, d’autres vont tout bonnement à contre-sens…

180820020542-donald-trump-aug-1-exlarge-16-9La pièce maîtresse de la politique environnementale d’Obama introduit en 2015 est en passe d’être renversée. Le Clean Power Plan ambitionnait de réduire la pollution du secteur de l’énergie de 32% en 2030, en contraignant les Etats à respecter des normes de réduction des émissions de carbone plus drastiques. L’objectif non dissimulé était d’accélérer la fermeture des centrales à charbon et de favoriser les énergies moins polluantes.

Or, ces règlements ne sont jamais entrés en vigueur : ils ont été suspendus par la Cour suprême en 2016 avec l’investiture de Donald TRUMP.

Andrew Wheeler, le directeur par intérim de l’Agence américaine de protection de l’environnement (EPA), a signé une directive visant à annuler les règles relatives aux émissions des centrales thermiques à charbon. Il souhaite confier aux Etats la possibilité de définir leurs propres règles en matière de gestion de la pollution produite par les centrales.

Cette décision de l’EPA est la conséquence de l’attachement de Donald Trump pour le charbon qui est toutefois une des sources d’énergie les plus polluantes et en déclin depuis une décennie. Selon le Washington Post, cette nouvelle directive pourrait libérer 12 fois plus de dioxyde de carbone dans l’atmosphère que le Clean Power Plan d’Obama au cours de la prochaine décennie. De fait, la mesure va à contresens des objectifs d’Obama dans la mesure où elle incitera les entreprises à maintenir leurs centrales à charbon plutôt qu’à investir dans des projets de transition vers des énergies plus propres, type gaz naturel ou renouvelable.

960x614_circulation-automobile-et-pollution-a-pekin-le-26-decembre-2015Outre ses multiples effets néfastes sur les systèmes respiratoires, cardiovasculaires et cognitifs, la pollution de l’air nuirait également au quotient intellectuel (QI). Une étude sur le sujet a été réalisée par des chercheurs chinois et publiée le 27 août dans la revue scientifique PNAS.

Ces travaux ont montré que les individus exposés à des niveaux importants de pollution obtenaient de moins bons résultats que les autres à des tests de mathématiques et de lettres. Les spécialistes estiment que cette perte de capacités pourrait être équivalente à une année de scolarisation, et même davantage pour les individus de plus de 64 ans, les hommes et les personnes au faible niveau d’éducation…

FRANCE

Plan-mobilité-ultime-recours-France-face-exigences-Bruxelles-bannPrésenté à la fin du mois de juillet par la secrétaire d’État chargée des transports, Élisabeth Borne, et le ministre de la Transition énergétique, Nicolas Hulot, ce plan mobilité a comme vocation de rendre plus vert le secteur des transports en France. Entre autres, il vise à multiplier par cinq le nombre de véhicules électriques en France d’ici 2022 et à arrêter la vente de voitures neuves à essence ou diesel d’ici 2040. Mais pour l’heure, les voitures électriques ne représentent que 2% des ventes en France. Jugées trop coûteuses par les particuliers, le bonus écologique de 6 000 euros n’a pas réussi à pallier le problème, du manque d’autonomie de ces voitures électriques. Le Plan mobilité envisage alors de multiplier également par cinq le nombre de bornes de recharges sur le territoire français dans les cinq années à venir.

  • Mais, l’Union européenne pourrait condamner la France à 11 millions d’euros d’amende – https://ift.tt/2PwJGpC

pollution-de-l-airToutefois, le plan « mobilité propre » a démontré certaines failles. L’objectif était de diminuer les émissions de CO2 dans le secteur des transports en obligeant les collectivités locales à prendre différentes mesures, par exemple en créant des zones à basses émissions. Mais, présenté dans la précipitation (rien sur le développement des pistes cyclables), ce plan avait surtout comme objectif de montrer la bonne volonté de la France à l’égard de Bruxelles, mais il ne semble pas suffire pour convaincre la Cour de justice de l’UE. Après 13 ans de mise en garde, celle-ci pourrait donc condamner la France à 11 millions d’euros d’amende.

finance-verte-transports-xavier-girre-561x321-cEt si la finance verte venait au secours du secteur du transport ? La question est posée tant ce nouveau type de finance qui se veut responsable est de plus en plus sollicité.

Dernier exemple en date, la Société du Grand Paris a décidé d’émettre des obligations vertes, afin de financer le Grand Paris Express. Ces obligations, contribuant à la transition écologique, permettront d’emprunter sur le marché dès que cela sera nécessaire. Elles seront émises à partir de la rentrée, entre septembre et décembre 2018.

La Société du Grand Paris n’est pas la seule à faire appel à la finance verte. La Ville de Paris en a fait de même en juillet 2017, en créant le Paris Fonds Vert, fonds d’investissement territorial d’une durée de 10 ans dédié à la transition énergétique de 200 millions d’euros, afin de réaliser son objectif de neutralité carbone. A terme, Paris Fonds Vert va permettre à la ville de Paris de devenir la capitale de la finance verte.

DÉMISSION NICOLAS HULOT

FRANCE-GOVERNMENT-CABINET-MEETINGLa rumeur de son départ durant le mois d’août circulait déjà depuis plusieurs semaines. Après à peine 15 mois au ministère de la transition écologique et solidaire, Nicolas HULOT a décidé de quitter le gouvernement et ses fonctions de Ministre. Il a déclaré se sentir «seul à la manœuvre» sur les enjeux environnementaux au sein du gouvernement, tout en déplorant la présence des lobbys.

  • Bilan du Passage de Nicolas Hulot au Ministère de la Transition écologique et solidaire https://ift.tt/2NqGmuB

De Notre-Dame-des-Landes au nucléaire, Nicolas Hulot, l’ancien militant devenu ministre, a connu des victoires mais aussi des déceptions et a été contraint de faire des compromis…  Voici le bilan sur ses chantiers :

  • Notre-Dame-des-Landes : abandon en janvier 2018 par le gouvernement de la construction d’un aéroport et une victoire politique pour Nicolas Hulot, opposant de longue date à ce projet qu’il jugeait «ruineux, inhumain et inutile».

  • Glyphosate : En novembre 2017, l’UE prolonge pour cinq ans la licence du glyphosate, herbicide controversé accusé par certains de provoquer des cancers. Mais depuis, la possibilité de dérogations a été annoncée, et les députés ont rejeté un amendement, publiquement soutenu par Nicolas Hulot, visant à inscrire dans la loi l’interdiction du pesticide.

  • Nucléaire : En novembre 2017, Nicolas Hulot annonce que la France ne pourra pas tenir l’objectif de ramener la part du nucléaire dans la production d’électricité à 50% en 2025.

  • Loi sur les hydrocarbures : Le Parlement adopte en décembre 2017 la loi, portée par Nicolas Hulot, sur la fin de la recherche et de l’exploitation des hydrocarbures en France d’ici 2040.

  • Qualité de l’air : Les plans d’action présentés par Nicolas Hulot et plusieurs agglomérations ne sont pas suffisants pour empêcher en mai le renvoi de la France devant la Cour européenne de Justice.

  • Environnement dans la Constitution : Les députés ont donné en juillet leur feu vert à l’inscription de la «préservation de l’environnement» et de la lutte contre le changement climatique à l’article 1er de la Constitution, avant que l’examen de la révision constitutionnelle ne soit suspendu jusqu’à la rentrée.

 

Pour suivre l’actualité de l’air en continue et mieux connaître WaysAir, suivez-nous sur Linkedin en vous abonnant en suivant ce lien.

 

 

cropped-logo-w.png

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :