Traitement de l’air extérieur : exemples de projets d’envergure

Ignorée pendant des décennies, la qualité de l’air extérieur est depuis plusieurs années déjà revenue au cœur des préoccupations pour l’avenir, notamment dans les grandes villes industrialisées.

Il faut bien sûr réduire la pollution à la source (usines, transports routiers, etc), mais c’est un processus long, bien trop long pour un problème très actuel. L’air est partout et il est extrêmement mobile, son traitement n’est pas par conséquent aussi simple que celui de l’air intérieur dans un environnement clos via une ventilation adaptée ou un épurateur performant.

Et pourtant, depuis quelques années des projets d’envergure ont commencé à apparaître et des épurateurs d’air extérieur géants apparaissent petit à petit.

Le Smog Free Project –  Daan Roosegaarde

Le projet – The Smog Free Project -, porté par le grand public, résulte de la réussite d’un appel à financement participatif, qui a récolté plus de 110 000 euros.

Tout commence en 2013 lorsque Roosegaarde, en voyage à Pékin, est exaspéré de devoir rester enfermé, avec ses enfants, dans sa chambre d’hôtel. En regardant par la fenêtre cette skyline envahit par la pollution, il commence sa réflexion tout en réfléchissant. De retour à Rotterdam il travaille sur un projet de purificateur d’air géant et en 2015, il inaugure sa première Smog Free Tower de 7 mètres.

téléchargement (3)La Smog Free Tower peut assainir plus de 30 000 mètres cubes d’air par heure et fonctionne grâce à 1 400 W d’énergie verte. Les particules d’une taille inférieure à 10 microns sont nocives pour les poumons, or, dans de nombreuses grandes villes, les taux de ces particules dans l’air grimpent parfois jusqu’à devenir dangereux. La tour débarrasse l’air de ces particules indésirables grâce à un processus d’ionisation.

Le designer n’ayant pas oublié la ville à l’origine du concept, retourne à Pékin et fini par installer une deuxième tour en 2016.

purificateur-air-PekinDu haut de ses 7 mètres, le purificateur d’air dépollue l’atmosphère en absorbant les particules nocives présentes dans l’air. Son fonctionnement est comparable à celui d’un aspirateur : l’air rentre par le haut et ressort ensuite purifié, nettoyé à une échelle nanométrique.

La tour est capable de capturer et fixer 75% des particules de 2,5 à 10 micromètres en suspension dans l’air.

téléchargement (1)En plus de son design contemporain, le purificateur d’air arbore une portée esthétique étonnante : il fabrique des bijoux ! Chacun de ces bijoux renferme un cube qui correspond à la quantité de pollution filtrée dans 1 000 mètres cubes d’air.

La Chine, plutôt satisfaite de la première tour en aurait commandé une seconde à Tianjin. Il est certain que la tour ne règle pas le problème de la pollution, mais elle permet toutefois d’améliorer la qualité de l’air dans le périmètre proche de la tour.

The Project Smog Free ne s’arrête pas là et suite à une campagne de Crowdfounding en 2018, la Pologne s’est dotée également d’une tour à Cracovie.

téléchargement

Il est certain que le designer Roosegaarde (à droite sur la photo à Crocovie ci-dessus) continuera à installer ses tours un peu partout dans le monde, on murmure déjà les noms de Paris, Barcelone ou Mexico, même si pour le moment rien n’est officiel.

Les autres épurateurs d’air extérieur

D’autres projets d’envergure ont aussi vu le jour récemment, dont le plus impressionnant était sans conteste la cheminé d’air pur de plus de 60 mètres de haut à Xian en Chine en avril 2018.

téléchargement (2)Cette cheminé de 60 mètres est issue d’un projet mené par Cao Junji, un chimiste de l’Académie chinoise des Sciences spécialisé en physique et chimie. Malgré sa taille impressionnante, le fonctionnement de la tour est assez simple. Le système extérieur de purification d’air fonctionne grâce à l’énergie solaire, filtrant les particules nuisibles et diffusant l’air « propre » dans le ciel. La tour, conçue en béton, est composée d’une structure ouverte avec un toit en verre. Les radiations solaires passent à travers le verre et chauffent l’air. Cela a pour effet de le faire monter via la base de la tour. L’air passe ensuite à travers un mur de filtres industriels avant d’être rejeté.

Ces projets restent encore marginaux et ils sont peu nombreux pour le moment. Toutefois, il ne faut pas oublier que le premier “vrai” épurateur d’air extérieur n’a que 3 ans et depuis 2018 la tendance semble juste s’amorcer.

Et pour finir, on peut donner l’exemple du puits à carbone de la ville de Poissy en France (Cocorrico!).

7729512_9603c976-5dd4-11e8-8bf6-7d6acf7cc957-1_1000x625Poissy a inauguré en mai 2018, le premier puits de carbone urbain pour purifier l’air, fruit d’un partenariat entre Suez et Fermentalg. Conçue pour améliorer la qualité de l’air, cette innovation est surtout pour la ville un totem destiné à la sensibilisation du public au changement climatique.

Techniquement, comment ça marche ? L’air est aspiré en bas de la colonne et est injecté dans le réservoir de 400 litres où prolifèrent des microalgues. Éclairées en continu, celles-ci se multiplient et, grâce à la photosynthèse, utilisent le dioxyde de carbone (CO2) que contenait l’air, mais aussi incorporent d’autres polluants comme certaines particules fines (PM10 et PM2,5) et le dioxyde d’azote (NO2). Lorsqu’une certaine densité de la population microalgale est atteinte, la vidange de la colonne dans le réseau d’assainissement auquel elle est raccordée se déclenche. Les microalgues rejoignent alors la station d’épuration des Grésillons, où elles sont transformées en biométhane à l’occasion de la méthanisation de la biomasse.

cropped-logo-w.png

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :