L’actualité de la qualité de l’air n°17 (décembre 2018 1/2)

Voici les principales actualités issues de la presse concernant la qualité de l’air d’ici et d’ailleurs des 15 derniers jours (du 01/12/2018 au 15/12/2018). Une actualité riche accessible en un coup d’œil !

MONDE

62570La ville de Katowice, au sud de la Pologne, a accueilli, du 3 au 14 décembre 2018, la 24e édition de la Conférence des Parties à la Convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques (CCNUCC), plus connue comme COP24.

Cette réunion était très importante pour la nouvelle gouvernance internationale pour le climat, afin d’avancer vers la mise en œuvre de l’Accord de Paris sur les changements climatiques, acté lors de la COP21 à Paris en 2015. La COP24 devrait, en effet, permettre aux gouvernements de franchir un certain nombre d’étapes clés dans la mise en œuvre de l’accord de Paris.

rechauffement-argent1024Les quelque 400 000 arbres publics sur le territoire de Montréal font économiser 4 M$ chaque année à la Ville en la protégeant contre des inondations et en réduisant la pollution, selon une étude très sérieuse.  Le chercheur Jérôme Dupras, professeur à l’Université du Québec en Outaouais, est le coauteur de cette étude présentée cet automne au Sommet sur les infrastructures naturelles et les phytotechnologies, calculant la valeur économique des arbres en milieu urbain avec un logiciel public américain appelé i-Tree. À Montréal, les chercheurs ont conclu que les 413 297 arbres urbains publics rapportent un peu plus de 4,3 millions $ par an.

  • Quarante ans de réforme et d’ouverture : les progrès de la Chine pour l’écologie – https://ift.tt/2GgcQbU

the-great-wall-2190047_960_720Au cours des 40 années de réforme et d’ouverture en Chine, le gouvernement a accordé une grande importance à la construction d’une civilisation écologique, adoptant une série de mesures importantes visant à généraliser l’édification de la civilisation écologique dans les domaines économique, politique, social et culturel, lesquelles se sont avérées fructueuses.

  • La pollution de l’air en Inde est si catastrophique qu’un business d’un nouveau genre se développe https://ift.tt/2QE3Voo

03Une récente étude américaine a dévoilé qu’un Indien perd minimum 4 ans d’espérance de vie à cause de la pollution de l’air. New Delhi vient d’ailleurs d’être élue par l’OMS comme étant la sixième ville la plus polluée du monde. Et les 5 premières villes du classement sont elles aussi situées dans le nord de l’Inde

Alors, un business d’un nouveau genre se développe dans cet immense pays: celui des accessoires anti-pollution et surtout des masques. .

223237125dsc_0085Le Danemark est un pays très expérimenté dans le règlement de ces problèmes, et est actuellement reconnu comme le leader mondial des technologies vertes, a déclaré Bo Monsted. Avec ses avantages, ce pays est capable de soutenir les grandes villes comme Hanoï et Hô Chi Minh-Ville pour trouver de nouvelles solutions durables permettant d’améliorer la qualité de vie des citoyens urbains, a-t-il dit. Ces dernières années, le Danemark a envoyé des entreprises spécialisées dans le domaine des infrastructures au Vietnam pour partager des solutions technologiques avancées.

10026444La compagnie norvégienne Hurtigruten va utiliser des restes de poissons pour faire avancer des navires de croisière. D’ici 2021, le tiers de sa flotte sera équipée de ce système de propulsion issu du biogaz. Au lieu d’être jetés, ces restes de poissons seront mélangés avec d’autres déchets organiques pour créer un biogaz, qui sera liquéfié pour remplacer le fioul utilisé jusque-là. Le patron d’Hurtigruten veut faire de sa compagnie la première à utiliser des carburants sans combustibles fossiles. Par ailleur, cette société bannit déjà de ses navires les objets en plastique et présentera l’an prochain – en première mondiale – un bateau de croisière à propulsion hybride.

  • La justice européenne, favorable à Anne Hidalgo, condamne les normes d’émissions des voitures … – https://ift.tt/2EieerS

allemagne-la-justice-ordonne-l-interdiction-duLe Tribunal de l’Union Européenne estime que les marges d’écart entre les tests en laboratoire et les tests en conditions réelles sont trop considérables pour savoir « si la norme Euro 6 est respectée » pour les voitures diesel. Il a tranché en faveur des villes de Paris, Madrid et Bruxelles le 13 décembre.

FRANCE

  • « Depuis le XIXe siècle, la France joue un rôle central pour la préservation de la nature » – https://ift.tt/2UN8hJo

08ca266_750-36i5xg.sw46rms4iLa France a commencé, dès le XIXe siècle, à s’interroger sur les effets de l’action humaine sur le climat. Ce qui l’a conduite à jouer un rôle de pionniers pour établir des mécanismes de coopération internationale en faveur de l’environnement, explique l’historienne américaine Caroline Ford dans une tribune au « Monde ».

  • Budget 2019 de l’Ademe : 761M€ dont 34 M€ pour la rénovation énergétique – https://ift.tt/2Pp0367

20150720_122735_istock000043535170xxxlarge-highwaystarz-photography--okMercredi 6 décembre 2018, le conseil d’administration de l’Ademe a procédé au vote de son budget pour l’exercice 2019. Au total, l’institution publique se dote d’une enveloppe de 761 millions d’euros, dont 34 millions d’euros consacrés à la rénovation énergétique pour le programme bâtiment durable. Le « plan rénovation », amorcé en 2018, devrait être opérationnel en 2019.

-0006493Paris ne sera bientôt plus la seule ville à pratiquer la ségrégation automobile en Île-de-France. Les communes (79 sont concernées) composant la majeure partie de la métropole du Grand Paris (MGP) ont choisi d’interdire à compter du 1er juillet 2019 l’accès de leur territoire aux véhicules Crit’air 5 et non classés. Une première initiative qui suscite des remous, mais qui devrait être suivie par d’autres en France.

  • L’agriculture intensive est responsable d’une pollution « très largement sous-estimée » – https://ift.tt/2zNvfHv

Voilà une étude qui pourrait inspirer un nouveau slogan aux « gilets jaunes » : « Taxez le bétail, pas (seulement) les carburants ! » Un article, publié mercredi 5 décembre dans la très sérieuse revue scientifique Nature, montre en effet que l’élevage intensif est à l’origine d’une pollution largement sous-estimée à l’échelle de la planète : l’ammoniac.

En analysant des mesures réalisées par satellite entre 2008 et 2016, des chercheurs du CNRS et de l’Université libre de Bruxelles ont élaboré la première cartographie mondiale de l’ammoniac atmosphérique (NH3). Et ils ont identifié que ces importantes sources de NH3 proviennent essentiellement de l’élevage intensif et de la production industrielle d’engrais.

 

Pour suivre l’actualité de l’air en continue et mieux connaître WaysAir, suivez-nous sur Linkedin en vous abonnant en suivant ce lien.

LOGO - W

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :